Vivez les concerts de Noël : 16 décembre à Castres | 17 décembre à Réalmont | 21 janvier à Albi

La Maîtrise

Présentation de Chor Unum

C’est au cœur de l’établissement scolaire hors contrat, Le Sénevé, que la maîtrise Chor Unum a vu le jour en septembre 2018. Sa vocation ? Transmettre l’art de la musique sacrée et profane.

Pour les chanteurs, âgés de 8 à 15 ans, le chœur est un lieu de croissance humaine, artistique et spirituelle. Pour certains, il est le tremplin de la réussite scolaire, pour tous, un chemin de confiance, une école de l’exigence, une aventure pleine de joies.

Depuis septembre 2020, Claudia Pérès, professeur de piano au Conservatoire de Musique et de Danse du Tarn, est l’accompagnatrice de Chor Unum, chœur à voix égales et voix mixtes.

Toute aventure à laquelle un jeune participe est source de croissance. L’aventure musicale a ceci de particulier qu’elle est toujours une aventure collective qui permet à chacun, quel que soit son potentiel vocal, de jouer sa partition, de cultiver ses talents, de faire entendre sa voix afin de mieux se connaître.

Faire partie d’une maîtrise, c’est se mettre à l’écoute de soi-même et des autres, c’est développer un langage artistique, c’est acquérir une culture musicale, c’est travailler ensemble à vivre et susciter des émotions.
Le chanteur, tout au long de sa formation, apprend à conjuguer le verbe chanter à deux personnes : les premières personnes du singulier et du pluriel. Le « je » se fond dans le « nous » et le « nous » fait entendre l’addition des « je ». L’excellence de chacun fait l’excellence de l’ensemble.

Pour cette raison, il est précieux que le plus grand nombre fasse l’expérience de chanter en solo. Un travail de préparation en amont est indispensable.
Depuis sa création, le chœur s’est produit à Castres, Albi, Lautrec, Aiguefonde, Mazamet, Toulouse et Paris.

Au contact de la musique profane et sacrée, l’âme des choristes s’initie au langage du Beau et apprend à le faire sien, en particulier lors des messes animées pas la maîtrise.

Notre nom de maîtrise Chor Unum nous rappelle sans cesse cet idéal : unité des voix et unité des cœurs.

Présentation de Cécile Nougayrède : Chef de chœur

Très jeune, mes parents m’inscrivirent au Conservatoire de Musique et de Danse des Landes. A Mont-de-Marsan, durant dix années, je fus initiée à la musique. Plus important encore, mes différents maîtres m’apprirent à l’aimer.

Je quittai le Conservatoire des Landes, à 17 ans, après avoir obtenu un DEM en Formation Musicale et en piano.

Je poursuivis ma formation musicale au Conservatoire à Rayonnement Régional de Toulouse, dans la classe de piano de Véronique Grange durant trois ans. Je pratiquais également le chant choral dans la classe de François Terrieux. En parallèle de ce parcours musical, je m’engageais dans des études de lettres classiques, en classe préparatoire puis à l’université.

Après avoir obtenu l’agrégation de lettres classiques, il me fallut dire adieu à Toulouse et partir dans le département de l’Indre, à Châteauroux.

 

Renoncer à la musique? Il n’en était pas question. Je commençai à étudier le chant au Conservatoire à Rayonnement Départemental de Musique, de Danse et d’Art Dramatique de Châteauroux, dans la classe d’Anne Jean-Jacques. Quatre ans plus tard, j’y obtins un DEM en chant lyrique.

J’ai participé à différentes productions d’opéras dont La flûte enchantée, La grande duchesse de Gérolstein, L’enfant et les sortilèges, dans la région Centre, et Der mond, sous la direction de Lionel Saw, à l’opéra Bastille.

Le chant était entré dans ma vie ; il ne devait plus en sortir.

J’ai, pendant plusieurs années, chanté dans des chœurs amateurs et semi-professionnels. J’ai animé des chœurs d’adultes, ai été assistante chef de chœur, à la maîtrise de la cathédrale Saint Etienne, à Toulouse.

Aujourd’hui, je transmets ce que j’ai reçu et ce qui m’anime aux choristes de la maîtrise Chor Unum, que j’ai créée en septembre 2018.

Cécile Nougayrède, Chef de choeur

Notre Répertoire

Musique sacrée

Missa Orbis Factor – Kyrie, Sanctus, Agnus Dei Missa de Angelis – Kyrie, Sanctus, Agnus Dei Léo Delibes – Messe Brève
César Franck – Panis Angelicus

Francis Poulenc – Priez pour paix
Richard Dering – Gaudent in caelis
Arvo Pärt – Vater unser
John Rutter – The Lord bless you and keep you Brian Lewis – Cantate Domino

Colin Mawby – Alleluia
J.S Bach – Jesus bleibet meine Freude

Noëls

Jean-Philippe Rameau – Hymne à la nuit

Claude Debussy – Noël des enfants qui n’ont pas de maison Gabriel Fauré –

Cantique populaire de Noël
Piae Cantiones – Personent hodie
J.Tony Guzman – Cantemos a Maria

Carl Strommen – Noël dans tes yeux
Julien Joubert – Noëls pour Toni
John Rutter – Angel’s carol

Musique profane

Allan E.Noplan – Al Shlosha D’Varim
Gabriel Fauré – En prière
Georges Bizet – Chœur des gamins in
Carmen

Julien Joubert – Leçon de perspective in
L’atelier du Nouveau Monde Julien Joubert – Pas d’idée in La cuisine de Josquin et Léonie

Julien Joubert – Le fameux Molière Pierre-Gérard Verny – Canon des scats Jim Papoulis – Oye

Musique actuelle

Renaud Séchan – Mistral gagnant Hubert Giraud – Sous le ciel de Paris

Répertoire à venir

John Rutter – For the beauty of the earth John Rutter – A gaelic blessing Benjamin Britten – Missa Brevis
Jean Langlais – Chant Litanique

C.Cary Miller – Jubilate Deo
Isabelle Aboulker – Les Fables enchantées

Création contemporaine

Une création contemporaine sera enregistrée en mai 2023.
Il s’agit d’une
Missa Brevis que Pierre-Jean Beaudouin, compositeur d’origine bourguignonne, nous a fait l’honneur de composer pour notre maîtrise.

Présentation de Claudia Pérès : Pianiste

Du plus loin de mes souvenirs, j’aperçois une petite fille, née au nord du Mexique, dont personne n’imaginait un jour qu’elle deviendrait pianiste professionnelle, qu’elle quitterait son continent natal pour l’Europe et ferait de la France son pays d’adoption.

La musique est une histoire d’amour et toute histoire d’amour commence par une rencontre. Cinq rencontres décisives éclairèrent ma route.

Se dessine tout d’abord le visage de ce chef d’orchestre qui m’encouragea, alors que je n’avais que 10 ans, à jouer mon premier concerto avec orchestre en public. Puis, suivirent sept années de travail intense aux côtés de Luz Maria Puente, pianiste mexicaine qui me transmit sa passion de l’exigence et de l’excellence. Je vivais désormais à 1000 kilomètres de ma ville natale et j’étudiais au Conservatoire National de Mexico.

Diplômée du Conservatoire de Mexico et Lauréate du Prix National de la Jeunesse mexicaine, je décidai alors de partir en France, au Conservatoire d’Aix-en- Provence, pour poursuivre ma formation, dans la classe du pianiste français, Bernard Flavigny.

À son école, je me perfectionnai et intégrai l’École Normale de Musique de Paris, où j’eus l’opportunité de travailler avec Antonio Ruiz-Pipo, grand maître du répertoire espagnol. Puis, avec Michel Bourdoncle, je me spécialisai dans le répertoire classique.

Après avoir remporté, en 1991, le premier prix du Concours Mozart, je me produisis régulièrement dans divers pays, tels que la France, l’Allemagne, la Moldavie, le Mexique, l’Italie et le Kazakhstan, en tant que soliste ou au sein de formations de musiciens réputés.

La musique est une histoire d’amour et toute histoire d’amour se partage. Aujourd’hui, je poursuis une carrière de pianiste soliste, tout en enseignant au Conservatoire de Musique et de Danse du Tarn, à Castres, et assure la direction artistique du festival de musique classique, À portée de Rue.

Notre histoire

Au commencement, il y a une école indépendante, fondée par une équipe d’enseignants et de parents, désireuse d’offrir à des enfants, venus de tout horizon, un lieu de croissance humaine, intellectuelle, artistique et spirituelle. Cet établissement scolaire, Le Sénevé, se trouve à Castres, dans le département du Tarn. Il a été créé en septembre 2015 et se compose d’une école et d’un collège.

Puis, en 2016, arrive au sein de cette école une agrégée de lettres classiques, habitée par deux passions : la littérature et la musique.

Dès lors, les élèves pratiquent le chant choral à raison d’une heure par semaine.

Très vite, le désir d’offrir aux enfants une pratique du chant plus qualitative s’intensifie. Naît alors le projet de créer, au sein de l’établissement, une maîtrise ouverte à tous les enfants désireux d’apprendre à chanter.

Chor Unum : Quelques dates clés

Septembre 2018

La maîtrise Chor Unum voit le jour. Les choristes répètent deux heures par semaine.

Septembre 2019

Les chanteurs bénéficient sur le temps scolaire de trois heures de répétition hebdomadaire.

Septembre 2021

L’enseignement du chant comprend une répétition hebdomadaire par pupitre et deux répétitions hebdomadaires en tutti.

Chor Unum recrute !

Comment nous rejoindre ?

  • Soit en choisissant de suivre sa scolarité au Sénevé : les élèves-chanteurs du primaire répètent deux heures par semaine, les élèves-chanteurs du collège trois heures par semaine, sur le temps scolaire. L’option maîtrise est comprise dans le coût de la scolarité.
  • Soit, pour les jeunes non scolarisés au Sénevé, en s’inscrivant à l’atelier vocal du mercredi après- midi qui commencera en septembre 2023. Cet atelier vocal est ouvert aux filles de 8 à 13 ans et aux garçons de 8 ans jusqu’ à la mue. Les répétitions auront lieu à la salle paroissiale Notre Dame d’Espérance. 
  • Soit, pour les jeunes non scolarisés au Sénevé en s’inscrivant à l’atelier vocal du samedi matin qui commencera en septembre 2023. Cet atelier vocal est ouvert aux filles et aux garçons de 14 à 20 ans. Des frais d’inscription seront demandés. 

Quelle que soit la porte d’entrée, tous les chanteurs appartiendront à la même formation, à savoir Chor Unum.